Nettoyage du poulailler : phase 1 : le curage

Quand les dernières poules sont parties du poulailler, j’ai quelques jours avant le passage d’un prestataire qui vient pour curer mon poulailler.

Je dois me dépêcher de démonter et de sortir hors du poulailler : les abreuvoirs, mangeoires, perchoirs et pondoirs. Certains sont faciles à démonter comme les abreuvoirs, que je dévisse du tuyau d’eau et que je détache de la barre où ils sont reliés. Par contre, pour les pondoirs, je dois les nettoyer grossièrement d’abord, puis je dois me faire aider pour les sortir. Enfin, le plus difficile : les perchoirs car ils sont englués dans l’épaisseur de fientes accumulées pendant l’année !

Au bout d’un an et demi, les poules ont généré près de 40cm de fiente à certains endroits et surtout sous les perchoirs. Elles les utilisent pour dormir la nuit et que fait une poule au réveil le matin ? …. je vous l’apprend sans doute : elle fait caca. C’est donc sous les perchoirs qu’il y a le plus de fientes !

Et me voila avec ma pioche pour extraire les structures en bois sans les casser. Un super boulot je vous assure ! Mais il faut bien le faire…

Le jour J, un professionnel vient avec un engin type Bobcat, avec un petit godet à l’avant, il rentre dans le poulailler avec ses chenilles et il dégage tout le fumier. Je me positionne à l’entrée du poulailler avec mon tracteur et mon godet, et il le remplit petit à petit. Je vais décharger de temps en temps sur mon tas de fumier et voila.

L’opération prend environ 2heures et j’ai fait 10 aller-retour jusqu’au tas de fumier. ça représente environ 5tonnes de fumier de poules bio.

J’en profite pour remercier Eric Robert pour sa prestation qui m’a laissé un poulailler impeccable. Voici ses coordonnées, je le recommande !
http://50.locfamily.com/

Je n’ai plus qu’à fignoler maintenant : balayer au balai brosse le sol, récurer les bordures, nettoyer les parois !!

Suite au prochain épisode !

Partagez cet article

Laisser une réponse