Comment se débarrasser des poux rouges en élevage de poules pondeuses ?

Oui, le titre est un peu long mais il faut bien parler de ce problème qui arrivera un jour ou l’autre dans tout élevage de poules pondeuses, j’ai nommé : LES POUX ROUGES !!!

C’est un fléau car les conséquences pour les poules peuvent être dramatiques : anémie, perte de poids, arrêt de la ponte (bon ça c’est plutôt nous que ça gêne), voire la mort !

Il est très difficile de s’en débarrasser.

Ces vilaines petites bestioles se cachent dans les coins sombres du poulailler pendant la journée, et elles sortent la nuit pour se nourrir du sang des poules !! De vrais vampires oui !

Du coup, dans la journée on ne les voit pas ! Il faut inspecter minutieusement les recoins des perchoirs, des nids ou des murs pour apercevoir des amas grisâtres, comme si on avait mis du sel et du poivre, vous voyez ? Ce sont des poux !! On peut même en voir certains qui sont rouges (d’où leur nom) car ils sont plein du sang de leur victime ! Quelle horreur !

Et là, le calvaire commence… enfin pour vos poules, il a déjà commencé car elles se font harcelées toutes les nuits, les pauvres.

Plusieurs méthodes s’offrent à vous :

  1. Tout le monde dehors !
  2. Allumez le feu !
  3. Mettez un coup de chaux
  4. Au naturel
  5. Aux grands maux, les grands remèdes
  6. Soufrez vilains acariens

Poétique comme programme, non ?

Je détaille toutes ces méthodes dans mon ebook « Comment gérer les poux rouges en élevage de poules pondeuses ? ».

Je vous mets ici un résumé de chaque méthode.

1 – Tout le monde dehors

Il s’agit de mettre dehors tous les éléments en bois pendant au moins une semaine.

Problème, même si une bonne partie des poux meurent loin de leur garde-manger, enfin loin des poules quoi, une petite partie résistent quand aux intempéries et ils ne meurent pas tous.

Cette méthode est utile en cas d’infestation importante et brutale, ça permet de stopper l’expansion de ces bestioles.

2 – Allumez le feu !

Comme son nom l’indique, cette méthode consiste simplement à brûler les éléments en bois…. c’est expéditif, oui. Mais vous les sortez du poulailler quand même avant de les brûler ! Sinon c’est le poulailler qui brûle. Et ensuite vous prenez votre chalumeau et vous le passez dans tous les recoins du poulailler. Allez, bon courage !

3 – Mettez un coup de chaux !

Ah, c’est ma méthode préférée ! J’en ai testé d’autres, mais c’est celle qui est la plus efficace dans un grand poulailler comme le mien. Il faut faire une peinture à la chaux : mélanger de la chaux avec de l’eau, attention le mélange est très chaux ! euh chauD ! Il faut le faire dans un récipient métallique, j’ai fait fondre un seau en plastique comme ça 😀

Avec la « peinture obtenue », vous recouvrez toutes les surfaces en bois, ça tue les bestioles. On peut le faire en préventif, ça marche aussi. En plus, ça coûte pas cher.

4 – Au naturel

J’ai testé des poudres insecticides à base de plantes,  au pyrèthre par exemple, mais je n’ai pas pu traité les poules une par une (700, tu m’étonnes…) et il faut renouveler le traitement pour être efficace. Donc en préventif, c’est pas mal, mais en curatif, c’est pas assez puissant.

Il y a la terre de Diatomée aussi, je n’ai pas testé mais c’est en poudre aussi et j’ai le même problème pour traiter efficacement les poules et en répandre correctement sur les perchoirs, pondoirs, murs etc..

La cendre de bois peut être utilisée dans le même objectif.

5 – Aux grands maux, les grands remèdes

Je n’ai pas testé mais vous achetez des insecticides chimiques spéciaux contre les poux, il parait que c’est très efficace. Pas très écolo, mais très efficace. Par contre, pour la santé des poules, je suis pas sûre…

6 – Soufrez vilains acariens !

Il suffit d’enfumer le poulailler en faisant brûler des mèches soufrées, comme celles utilisées en viticulture ou en apiculture. Alors c’est cool dans un tonneau ou dans une ruche, mais dans un poulailler de 150m², c’est mort…. Dommage, parce que la fumigation permet de traiter efficacement tous les recoins du poulailler et tout le matos qu’on laisse dedans exprès (on sort les poules avant hein, quand même…) et ça en une seule fois. Pratique.

 

Voila une revue des différentes que vous pouvez essayer. Vous pouvez aussi en combiner plusieurs. Personnellement, j’aurais tendance à peindre à la chaux tout ce que je peux, puis à mettre du pyrèthre au sol, voire sur les poules en cas d’infestation. Vois choisissez la méthode la plus appropriée en fonction de la taille de votre poulailler, du nombre de poules, de votre budget et du temps que vous pouvez y consacrer.

Pour télécharger gratuitement mon ebook « Comment gérer les poux rouges en élevage de poules pondeuses ? » cliquez ici.

Partagez cet article

Laisser une réponse