Comment évolue la ponte pendant la vie d’une poule ?

Vos poules ne pondent plus ! Mais que leur arrive-t-il ?

Elles font grève ou quoi ?

Avant de prendre des mesures drastiques, voyons si ça ne vient pas tout simplement du cycle naturel.

Je vais parler ici des poules pondeuses issues de sélection. Pour les races rustiques, c’est un peu différent, elles commencent à pondre un peu plus tard, elles pondent moins souvent et consomment un peu plus d’aliments. Mais ce sont des poules plus grosses, qui supportent mieux les écarts de température.

Des petits oeufs entre des oeufs de taille normale

Début de ponte

Les poules pondeuses commencent à pondre à partir de l’âge de 4 mois environ.

Au début, elles vont pondre des petits œufs, puis au bout de 15 jours environ, les œufs auront une taille normale.

Sur un cheptel de poules, certaines vont commencer à pondre alors que d’autres commenceront un peu plus tard. Au début, vous trouverez 1 oeuf, puis 2 le lendemain, puis 4, puis 8, puis 16 ! Bref ça augmente très, très vite le premier mois.

Pic de ponte

Vers l’âge de 5 mois et demi, elles seront à leur maximum de ponte, c’est le pic de ponte. Plus de 90% des poules pondent ! Cette période va durer environ 3 mois. Puis le pourcentage de ponte du cheptel va commencer à chuter tout doucement

Voila ce que ça donne avec un graphique.

Rythme de croisière

Les poules vont pondre régulièrement pendant un an et demi environ (pour les races sélectionnées, les races rustiques peuvent pondre plus longtemps). Au bout d’un an et demi, on a atteint le seuil de 60% de ponte, et là, c’est la réforme.

En élevage professionnel, les poules sont réformées tous les ans pour conserver un bon taux de ponte. En élevage familial, il n’y a pas de règle. Certaines poules peuvent pondre pendant plusieurs années.

En moyenne, une poule pond un œuf tous les deux jours, voire un par jour pour les races de poules pondeuses spécialisées.

L’hiver et la lumière

Le froid ralentit la ponte, mais c’est surtout la lumière qui influence la ponte des poules.

En hiver, les jours sont plus courts, la ponte ralentit. Et s’il fait froid en plus (l’hiver, c’est logique), alors la ponte peut s’arrêter complètement. En élevage professionnel, de la lumière est installée dans le poulailler. Les ampoules s’allument automatiquement à horaire régulier, ce qui permet d’avoir des oeufs, même pendant les courtes journées de décembre.

Pas de panique !

Quand les températures vont remonter et les jours vont rallonger, les poules vont se remettre à pondre.

La nourriture

C’est le facteur qui influence le plus la ponte !

Je ne le répéterai jamais assez !

Une mauvaise alimentation, ou une alimentation déséquilibrée, peut empêcher les poules de pondre !

Alors pour éviter ça, on choisit une alimentation adaptée pour les poules pondeuses. Si on tient à faire son mélange soi-même, il faut prévoir de calculer la ration au démarrage et ensuite ça roule. Je vous conseille de lire l’article sur l’alimentation, j’y donne des exemples de rations.

Le stress

Il faut savoir que le stress, les événements traumatisants (une attaque de renard ou de chien), peuvent perturber la ponte et même, les faire arrêter de pondre. De même, si vous êtes énervé ou agité quand vous allez les nourrir, ça peut les perturber.

La mue

La mue est la période où les poules perdent leurs plumes et des nouvelles poussent à la place. Pendant la durée de repousse des plumes, toute l’énergie des poules est mobilisée pour les plumes. Elles n’ont donc plus assez d’énergie pour fabriquer des oeufs. La mue peut durer un à 2 mois, alors patience….

Comment l’identifier ?

Facile, il y a des plumes partout par terre, même dehors. Et certaines poules sont déplumées et on peut voir les petites plumes qui commencent à repousser.

Poule en train de muer

 

Conclusion

La ponte demande beaucoup d’énergie à la poule.

L’alimentation est primordiale pour assurer une bonne source d’énergie aux poules.

Ensuite la lumière et le froid peuvent influencer la ponte. L’hiver est donc une période où on trouve moins d’oeufs.

Enfin le stress et la mue peuvent carrément arrêter la ponte, attention donc à bien protéger vos volailles si vous voulez des oeufs régulièrement.

 

Partagez cet article
Les commentaires sont fermés