Déménager des poules – 5 conseils pour que tout se passe bien

Récemment j’ai déménagé et j’ai emmené mes poules avec moi. J’ai emménagé dans une maison avec un jardin et un petit bâtiment en pierre, idéal pour y loger mes poules.

Quelques conseils pour qu’elles ne soient pas trop perturbées par le changement.

1 – Prévoir un logement assez grand

ça paraît évident, mais il est toujours bon de le rappeler. Personnellement, j’aime pouvoir « entrer » DANS le poulailler, je n’aime pas les petits poulaillers style « clapier à lapins ». Mon poulailler est un cabanon où je peux me tenir debout dedans et installer les perchoirs et pondoirs comme je le souhaite.

2 – Prévoir un enclos bien clôturé et assez grand

Et j’ajouterai aussi : bien orienté

au soleil matin et soir,

à l’ombre l’après-midi pour éviter la chaleur.

3 – Faire une transition alimentaire

L’idéal est de conserver le même aliment que celui donné auparavant, ainsi pas de perturbations de ce côté-là.

4 – « Meubler » convenablement le poulailler

Prévoyez des perchoirs pour qu’elles dorment à leur aise. Dans mon nouveau poulailler, j’ai bricolé des perchoirs avec des tasseaux posés sur une palette coupée en deux. Ce n’est pas trop haut, elles s’y sont toutes installées en 2 jours.

Installez des pondoirs, nichoirs, pour qu’elles pondent des oeufs dans un endroit propre. Une cuvette avec un peu de paille peut faire l’affaire, il faudra juste renouveler la paille régulièrement pour éviter qu’elle la salisse.

J’ai gardé des anciens pondoirs de poulaillers pro. J’ai copié le système de pondoir en galva que j’avais et je l’ai reconstruit pour 2 nids uniquement. Mes poules pondent très bien dedans et je ramasse des oeufs propres.

5 – Installer une zone de poudrage

Au début, ne faites rien.

Observez les poules et regardez où elles vont s’installer pour se poudrer : au soleil ? le long d’un mur ? dans un coin ?

Laissez-les faire, repérez l’endroit et couvrez cette zone avec une planche, une tôle, une plaque de plexi, ce que vous avez pour abriter l’emplacement de la pluie.

La terre se transformera alors en poussière bien sèche et le poudrage des poules sera efficace.

 

En suivant ces premières étapes, vos poules ne devraient pas être trop perturbées par le changement. L’idée est simplement de les resituer dans un contexte quasi-identique à celui où elles étaient avant. Evidemment, si vous accueillez des poules de réforme, ce ne sera pas la même chose, mais ce sera toujours mieux pour elles.

De cette façon, vos poules devraient continuer à pondre sans être perturbées par le déménagement.

A noter, qu’avant mon déménagement, mes poules ont mué, elles ont donc arrêté de pondre pendant 2 mois ! Du coup, après le déménagement, elles étaient reposées, au taquet pour recommencer une nouvelle période de ponte.