Pour le bien-être animal

Les poules en hiver – 3 astuces pour les aider

L’hiver, il fait nuit plus tôt, il fait froid et l’humidité est plus présente. Trois facteurs gênants pour les poules pondeuses.

Comment aider les poules à pondre en hiver ?

En donnant plus de nourriture

Avec le froid, les poules doivent dépenser plus de calories pour se réchauffer. Elles n’ont pas de pelage d’hiver comme la plupart des animaux. Elles ébouriffent leurs plumes pour s’isoler du froid, mais on peut les aider en apportant un repas avec un peu plus de calories.

Renforcez donc un peu la ration quotidienne en apportant plus de nourriture. Veillez à avoir toujours une nourriture équilibrée.

En orientant le poulailler au soleil

Pour réchauffer le poulailler naturellement, placez-le au soleil.

Evidemment, si c’est un poulailler mobile, c’est plus simple. Pensez à avoir 2 emplacements de façon à faire reposé le terrain entre l’été et l’hiver. Placez le poulailler en plein soleil l’hiver, et à l’ombre l’été. Pas toujours facile à mettre en oeuvre, mais vos poules apprécieront : d’être au soleil l’hiver et d’être à l’ombre l’été.

Si votre poulailler est fixe, pensez à prendre en compte ce paramètre avant de choisir l’emplacement. Vous pouvez imaginer de l’installer près d’un arbre qui perd ses feuilles en hiver, ainsi les poules profiteront du soleil et elles seront à l’ombre l’été quand l’arbre aura retrouver son feuillage.

En installant un abri contre la pluie

Les poules n’aiment pas la pluie.

Prévoyez une avancée à l’entrée du poulailler, un auvent, un abri pour qu’elles puissent sortir sans se faire mouiller.

Cet abri aura 2 autres avantages :

  • comme la terre sera toujours sèche sous cet abri, les poules s’en serviront pour faire un bain de poussière, indispensable à leur bonne santé (lire « Pourquoi les poules adorent se rouler dans la poussière »).
  • les poules se sècheront les pattes en marchant dans cette zone avant de rentrer dans le poulailler, ce qui fait moins d’humidité à l’intérieur.

Les poules ne pondent pas la nuit

L’hiver, les jours sont plus courts, et les poules pondent moins, et même beaucoup moins.

En décembre, certaines journées ont à peine 8h de jour pour 16h de nuit, ça laisse peu de temps à nos poulettes pour faire pondre un oeuf. Les poules ont besoin de la lumière du jour pour pondre. Dès qu’il fait nuit, elles vont se percher et dorment.

En allongeant artificiellement la durée du jour.

Pour cela, installez un éclairage dans le poulailler.

C’est assez facile à installer. Selon la surface du poulailler, un simple spot à LED suffira s’il est assez puissant pour simuler la lumière du jour. Dans mon poulailler, j’ai installé des appliques à hublots avec ampoule classique comme ceux qu’on installe en éclairage extérieur des maisons. J’en ai plusieurs pour éclairer tous les poulaillers.

Reliez cet éclairage à un programmateur (6€ en magasin de bricolage) et programmer d’éteindre l’éclairage du poulailler vers 19h, allumez-le vers 17h quand il commence à faire jour. Vous aurez ainsi 2h de jour en plus et les poules auront un peu plus de temps pour pondre.

Ce type d’installation est autorisé en Bio mais il ne faut pas dépasser 16h de jour d’affilée. C’est la durée normale des journées en été, mais en hiver, je ne dépasse jamais 12h de jour d’affilée car cela fatigue les poules. Je préfère laisser du temps à mes poules pour se reposer et affronter le froid dans de bonnes conditions.

Améliorer le confort des poules pour les aider à mieux pondre

Fabriquer un oeuf demande beaucoup d’énergie à la poule.

Il faut mettre en oeuvre tous les moyens pour l’aider à conserver son énergie pour fabriquer l’oeuf et non à la dépenser pour se réchauffer. La nourriture et un abri adapté sont des points essentiels. Enfin la lumière est un facteur naturel avec lequel on peut tricher un peu si on souhaite avoir autant d’oeufs en hiver qu’en été.

Observez vos poules et adaptez leur environnement pour leur offrir les meilleures conditions de vie. Vous aurez alors toutes les chances d’avoir de beaux oeufs.